Mediatrice

 La médiation ? 

Au plus simple (Wikipedia), la médiation consiste en « l'intervention d'un tiers pour faciliter la circulation d'information, éclaircir ou rétablir des relations. Ce tiers neutre, indépendant et impartial, est appelé médiateur ».(1)

Le médiateur est « tiers », c’est-à-dire extérieur :

Le médiateur est extérieur aux personnes en médiation car il ne les connaît pas, c’est une condition nécessaire à son devoir d’impartialité.

Le médiateur est extérieur à leur situation et il est neutre donc il ne conseille ni ne juge les personnes, leurs problèmes ou leurs solutions.

Le médiateur est indépendant : aucune personne ou institution n’a de droit de regard sur ce qui se passe en médiation ou ne peut influer ce qui en résultera. 

Cet espace-temps de la médiation, hors du quotidien et des institutions, implique l'obligation de confidentialité du contenu de la médiation tant pour le médiateur que pour les participants à la médiation. 

 

 

 

Olivier Lockert

"Chaque situation nouvelle, chaque problème à résoudre amène avec lui l’opportunité rare d’apprendre quelque chose de nouveau."

 

 

Joseph Joubert

" Le but de la discussion
n’est pas la victoire mais l’amélioration. "

 

Le médiateur « facilite la circulation d’information », c'est-à-dire qu’il aide les personnes à dialoguer afin qu’elles trouvent elles-mêmes les issues qui leur conviennent.

 

Chacun participe volontairement à la médiation et y met fin quand il ou elle le décide, même si c’est unilatéralement.

 

Tout cela suppose que les personnes soient autonomes et responsables et qu’elles considèrent l’autre ou les autres participants à la médiation comme tels également.

 

Si l’une de ces conditions n’est pas remplie, le médiateur est en devoir de suspendre la médiation.

 

 

La médiation est donc un mode de résolution des conflits qui vise à aboutir à des solutions aux problèmes que rencontrent les parties.

En outre, elle tend à l'amélioration de leurs relations de façon à ce qu'elles puissent résoudre par elles-mêmes leurs difficultés ultérieures.

 

(1)  "La médiation est un processus volontaire d’établissement ou de rétablissement de lien social, de prévention ou de règlement des différends. Ce processus s’effectue au travers d’une communication éthique durant laquelle les personnes s’efforcent de renouer le dialogue pour trouver une solution à leur situation. Au cours de ce processus, un médiateur, tiers indépendant, les accompagne de façon impartiale, et sans influencer les résultats tout en garantissant le respect des intérêts de chacun des participants et la confidentialité des échanges." Définition de Michèle Guillaume-Hofnung, auteur de référence sur la médiation. Ou : article du 25/7/16

      

Jacques Salomé :

"Développer la responsabilisation et l'affirmation de soi pour s'opposer à la violence endémique qui traverse
le quotidien de chacun
et pour l'inviter à se confronter à autrui dans
un face-à-face créateur."

 

 

 

    Lev Kopolev

         " La forme supérieure de             l'opposition, c'est la                   création."